L'âme à vif

" La lame de l'exacto va et vient. Clic, clic ! De plus en plus vite. Je l'approche du bout de l'un de mes doigts. Des frissons me parcourent. J'anticipe la douleur de la coupure et, en même temps, elle semble tellement... libératrice ! Juste un petit trait, tout doucement, pour voir...Je n'appuie pas trop fort, je ne veux pas mourir ! Je veux seulement contrôler ma souffrance intérieure. Comment ? Je l'enterre sous une autre souffrance : physique, celle-là. Quel sentiment de puissance ! Mais... vais-je pouvoir arrêter ? À la suite de l'accident de son frère, dont elle se sent responsable, Angélique est submergée par le mal-être qu'elle ressentait depuis des années et que la tragédie a accentué. Elle s'isole graduellement avec sa douleur, et sa lame devient une bouée de sauvetage. Mais, inconsciemment, Angélique espère-t-elle que quelqu'un découvre ce qu'elle se fait et la sauve... d'elle-même ? Le nombre d'adolescents en détresse qui commettent un acte d'automutilation est en constante augmentation. Ce comportement serait adopté autant par les filles que les garçons, et la plupart auraient recours à cette solution pour évacuer un surplus d'émotions qu'ils se sentent incapables de gérer. Le soulagement est immédiat, mais temporaire, et c'est pourquoi il peut être très difficile de soigner ce trouble. " -- 4e de couv.

Langue originale : 
Français
Editeur : 
Boucherville (Québec) : Éditions de Mortagne, 2014
Support : 
Daisy audio
Durée : 
03 h 53 mn
Adaptation : 
Bibliothèque et Archives Nationales du Quebec (ABC)
Tranche d'âge : 
13 ans et plus

Extrait sonore