La démocratie au risque de l'usure : l'éthique face à la violence du crédit abusif

Un ensemble de grands détaillants fait actuellement l'objet de poursuites devant les tribunaux pour pratiques usuraires. À cette occasion, on a demandé à Jean-François Malherbe, directeur de la Chaire d'éthique appliquée à l'Université de Sherbrooke, de donner un point de vue de philosophe pour éclaircir les enjeux éthiques du prêt abusif. Celui-ci interroge d'abord la tradition philosophique, d'Aristote à Karl Marx en passant par Saint-Augustin, pour établir une notion claire de ce qu'est l'usure. Il se questionne ensuite sur l'emprise réelle des hommes sur l'économie et sur les conditions de la réalisation de soi dans un monde où "le temps c'est de l'argent", pour finalement proposer une "éthique de la résistance" face au pouvoir financier. Une réflexion profonde et claire sur notre rapport au temps à l'argent.

Langue originale : 
Français
Editeur : 
Montréal : Liber, 2004
Genre : 
Support : 
Daisy audio
Durée : 
03 h 22 mn
Adaptation : 
Institut national canadien pour les aveugles (ABC)
Tranche d'âge : 
adulte

Extrait sonore